Ensembles vocaux

Fantasmes en rouge

Notice
Partitions
Enregistrements
Presse

Pour ensemble vocal féminin a cappella1
Commande du chœur Britten, Lyon (2007)

durée : 4'50''


Alors il est parti dans l’invisible et l’inconnu
Homère.

En me commandant cette oeuvre, Nicole Corti et le chœur Britten souhaitaient quelques échos susceptibles d’éclairer nouvellement l’un ou l’autre des « 27 chœurs » de Belà Bartòk. L’impression initiale d’un la majeur ou de voix en tierces presque consonantes, le caractère rythmique des notes répétées ou glissées prolongent bien les « Taquineries de jeune fille » du compositeur hongrois.
Mais au-delà de ces aspects un peu illusoires, j’ai tenté de saisir, comme Bartòk, toute la saveur des voix et de jouer avec leurs sonorités multiples – du parlé au chanté - et les rythmes jamais uniformes de leur mise en bouche qui s’inscrit dans une théâtralité qui m’a toujours passionné.
En empruntant à Homère ou à Shakespeare quelques phrases de l’« Odyssée » ou de « La tempête » j’ai donc exploré les diverses possibilités phonétiques (du son au sens et vice-versa) d’une libre et personnelle adaptation. Après celle de Circé, ou de Prospéro, l’île enchantée est devenue une image tout aussi populaire que les textes des chansons bartòkiennes : de Daniel Defoe jusqu’aux catalogues touristiques les plus kitch, l’île flotte à la dérive de mes rêves. Car mes nuits, comme celles d’Ulysse, sont peuplées de Calypso et je bois, comme Caliban, tous les nectars du lieu. À Naxos ou ailleurs, je cède aux charmes d’Ariane et suis pris aux filets fugitifs et terriblement indistincts de l’amour et des hasards de la création. Je voulais que le public, comme moi, goûtât les brefs instants de ces Fantasmes en rouge.

Paris, le 07 10 07.


TAQUINERIE  DE  JEUNE  FILLE

Spectacle conçu et dirigé par Nicole Corti
avec les 9 chanteuses du choeur Britten

Musique : Belà Bartòk, Bruno Ducol.
Danse : Giovanna Velardi
Piano : Thierry Ravassard
Mise en scène : Nicolas Slawny
Éclairages : Didier Beauvalet.


1 Les Fantasmes en rouges sont dédiés à Nicole Corti et au choeur Britten. Ed. Musicales Rubin, Lyon, 2007.