Orchestre

Métalayi I

Notice

Enregistrements

Extrait


Orchestre National de France, dir. Yves Prin, Paris 1976

 

Orchestre

Métalayi I

Notice

Enregistrements

pour orchestre, Op. 5
Commande d’Etat pour l’Orchestre National de France
Radio-France, O.N.F. dir. Yves Prin, 1977

Durée : 17' ca

[...]
Quand je me penche je vois à droite

sept rangs de collines violettes
et au bout de mon regard des îles grecques
allongées, heureuses sur une coupe brillante
qui n'en finit pas de s'éteindre
depuis que l'homme se débat dans ses pensées

[...]
Jean Tardieu, Je me suis en allé



Bruno Ducol et Jean-Sébastien Béreau
Salle Gaveau 1976

Métalayi, du grec μετα : au-delà, après et αλλαγησομαι : devenir autre (de l’adjectif αλλοσ : autre) signifie transmutation ou transformation progressive des différents aspects d'une substance (ici, la masse sonore).    

Transformations de la densité orchestrale, de l'ambitus acoustique, des tempi, à l'image du donné biologique, ou des réalités politiques (mutations progressives des civilisations et des cultures).
Au 2/3 du morceau, un si obsessionnel se change en glas : toutes mutations passent par des phases de mort ...

B.D. Paris-Sfinari (Crète), 1975-76


 

Orchestre

Métalayi I

Notice
Partitions
Enregistrements

extrait 1

extrait 1retour haut de page

 

Orchestre

Métalayi I

Notice

Enregistrements
Presse

[...] J’ai entendu récemment la dernière oeuvre de Bruno Ducol : «Metalayï I». C’était le 2 juin 1977, à la salle Gaveau, par l’orchestre du Conservatoire, sous la direction efficace et passionnée de Jean Sébastien Béreau. Il s’agissait d’une énorme masse sonore, dans laquelle agissaient des transformations progressives de densité, d’intensité, de rythme. L’effet produit était d’une grande puissance, et les transformations – soulignées par l’orchestration, les couleurs harmoniques et les filtrages opérés dans la masse – se révélaient toujours nouvelles et inattendues. «Metalayï I» est certainement une réussite [...]


Olivier Messiaen, Paris le 12 juin 1977.

 

J'ai eu le plaisir de créer cette œuvre que j'ai pu approcher "de lintérieur". En effet, après l'avoir analysée très soigneusement, je l'ai vue peu à peu naître à l'occasion des répétition [...]  Son langage est direct, aucun instrument n'intervient "gratuitement" ou de manière anecdotique, même la guitare électrique et la clarinette contrebasse, seuls protagonistes non "traditionnels" de cette partition.

La structure de Métalayï I est très claire et malgré la complexité de certains fragments, à aucun moment l'intérêt ne diminue. A ce propos, la recherche des tempi est particulièrement intéressante. La mise en valeur de cette partition me semble particulièrement bienvenue car très vivante et très colorée. [...] J'ai eu la sensation très nette lors de l'exécution que c'était une œuvre sans longueur, bien équilibrée. Aussi ai-je pris un réel plaisir à la diriger. [...]
Jean-Sébastien Béreau, juin 77.